Problème gastrique

Problème gastrique

Cette page est dédiée à :

  • Aux reflux gastriques
  • La hernie hiatale
  • L’inflammation de la paroi stomacale
  • L’ulcères
  • Cancer de l’estomac
  • Certaines bactéries (Helicobacter.pylori)
  • Certains médicaments de type IPP (inhibiteur de la pompe à protons)

Problématique : Un des grands maux de notre civilisation touche la digestion dans son aspect le plus basique : L’ingurgitation ou autrement dit ; Pourquoi ça bloque après les dents…

Un peu de logique :

Premièrement, la mastication, trop souvent oubliée, est la phase de broyage et de découpe des aliments. La bouche est  un terrain ou se croise enzymes, bactéries mais aussi tout ce qui peut pénétrer notre organisme. Cette interface/externe nous permet de communiquer et de nous alimenter. Du point de vue de la médecine chinoise l’alimentation correspond à Ku-tchi (aliments = énergie pour le corps dans le pur pragmatisme de cette civilisation).

Magazine pour la Science Le bol alimentaire

L’organe buccale est donc le premier foyer de transformation ou pour être exact de préparation et de pré-transformation. Cette nourriture, amas de nutriments, va constituer le bol alimentaire qui arrive directement dans l’estomac par l’œsophage!!! Jusque là, tout va bien!!!

J’insiste car le grand problème de notre civilisation se résume en 2 points :

  1. on mange trop!!!
  2. on mange mal!!!

Pourquoi un organe spécifique résistant à l’acide (ph entre 1,5 et 5) et conçu pour cette fonction  fait-il de la résistance?

Partant de ce fait, le premier symptôme est le reflux gastrique ou RGO. Je cite « Brûlures d’estomac, remontées acides, goût amer dans la bouche, sommeil troublé… » soit une grande partie de la population de nos pays.

Hypothèses…

Ce pourrait-il que l’estomac :

  • Comme tous les organes suive un rythme chronobiologique en fonction du jour et de la nuit et qu’il ne soit pas en mesure d’accepter de la nourriture n’importe quand puisqu’il lui faut un temps de travail et un temps de repos?
  • Soit saturé par un volume trop important de nourriture?
  • « Refuse » de traiter et reflux ce tas avalé et non-broyé de nutriments imprégnés de pesticides et conservateurs qui lui sont nocifs?

Ce reflux gastrique chronique va bien entendu entrainer à terme des complications…

Conséquences

Complications possibles :

  • Hernie hiatale
  • Inflammation de la paroi stomacale
  • Ulcères
  • Cancer de l’estomac ou de l’œsophage.

Je ne vais pas détailler toutes ces maladies et leurs symptômes mais m’intéresser à la cause commune de tous ces dérèglements! La surproduction d’acide chlorhydrique par les glandes gastriques de l’estomac.

Pour cela il existe des médicaments très efficaces comme le pantoprazole  (de la famille des IPP). « Les IPP ou inhibiteurs de la pompe à protons réduisent la sécrétion d’acide en bloquant les cellules qui la fabrique. Efficaces sur les symptômes, les IPP sont un traitement d’attaque mais aussi un traitement d’entretien. » (parait-il).

Retour à la problématique : L’estomac fait de la résistance.

 

L’estomac fait ce qu’il peut avec ce qu’on lui donne!!! Et comme il est conçu pour générer de l’acide il s’exprime comme il le peut. Et si ce reflux d’acide était une alerte de notre corps? Si l’estomac essayait de nous dire quelque chose …

NDL : Pfff n’importe quoi!!! On lit de ces trucs je vous jure…

Pour expliquer et étayer ce propos, il faut garder en tête que le corps humain est aussi composé de plusieurs microbiotes. Et cela de la bouche à l’anus, dans les voies respirations et de surcroît les organes sexuels. On est jamais seul!!!!!!! Pour nous recentrer et limiter le champs d’explications ; les bactéries ont un rôle important dans notre fonctionnement ou dysfonctionnement.

En admettant que l’estomac soit attaqué, son processus de défense va être de produire de l’acide :

  1. Parce que c’est sa fonction et que la plupart du microbiote pathogène alimentaire n’est pas résistant à l’acide
  2. Parce que la défense immunitaire ne peut pas intervenir dans cet environnement acide.

Je vous présente donc la bactérie résistante à l’acide et se reproduisant dans la paroi stomacale :Helicobacter pylori

Rien que le nom est bien trouvé, nous verrons la définition exacte après une explication sémiotique (retenez bien, au scrabble ça fait un carton).

Helicobacter = bactérie + forme ou propulsion hélicoïdale

Pylori = pylor sphincter de fermeture entre l’estomac et l’intestin grêle

Donc le champ d’action et de reproduction de cette s…perie s’étend de l’estomac (avec sa paroi) à la 1ere partie de l’intestin grêle. Voici un exemple concret de PARASITOSE.

Définition Helicobacter Pylori :

« Helicobacter pylori est une bactérie à Gram négatif, de forme hélicoïdale, flagellée. Elle a été classée dans le genre Helicobacterdu fait de sa forme, mesure environ 3 μm de long et dispose de 4 à 6 flagelles lui permettant de se déplacer dans les mucus et les sécrétions gastriques. Cette bactérie colonise exclusivement la muqueuse gastrique de l’homme, et s’ancre à sa surface, grâce à sa forme hélicoïdale dans l’épaisseur de la couche de mucus où elle va se multiplier. C’est une bactérie capable de survivre dans les conditions d’extrême acidité de l’estomac. Elle y parvient en produisant une grande quantité d’uréase, lui permettant de transformer l’urée en ammoniac et en dioxyde de carbone, créant alors un micro environnement alcalin.« 

illu pylori

En gros, il se sert ainsi de ces petites queues comme d’une hélice à bateau, vise la paroi organique avec sa tête et joue à la torpille toute la journée.Le soir venu il va faire son trou et s’occuper des gosses dans la paroi stomacale parce que la famille, c’est important!!! Comble du comble, on ne sent rien… Hé bien oui, il n’y a alors pas de récepteur de la douleur dans l’estomac c’est une chambre forte blindée anti-acide.

D’après les sites www.helicobacter.fr/ et www.mission-eradication.fr il est ainsi responsable de 7/10 ulcères et de cancer de l’estomac et de l’intestin. Il est important de noter que cette bactérie n’est pas le seul microbiote qui peut engendrer ces soucis (bénins ou graves).

Heureusement l’agro-alimentaire moderne a tout prévu puisque Helicobacter se développe mieux grâce aux nitrates et nitrites utilisés en salaison et fumaison pour la conservation des viandes poissons et charcuteries.

L’éradication d’Helicobacter permet la disparition de brulure et douleurs stomacales mais aussi des reflux gastriques. Cependant le traitement antibiotique est long et peut durer plusieurs mois.

Solution :

Possibilité de régulation par :

  • la médecine chinoise
  • l’acupuncture
  • nutrithérapie
  • la prise de probiotique
  • phytothérapie (mais aussi les plantes aromatiques aux actions antiseptiques)
  • la Biorésonance

CONSULTATION CHEZ VOTRE MÉDECIN ET PRISE D’ANTIBIOTIQUE OBLIGATOIRE!!!

Sites utilisés pour la rédaction de cet article  :

Copyright © 2019 Relaxation Énergétique. Tous droits réservés.